Soft virtuosity, still humid, on the edge

« Une déclinaison de corporéités insoupçonnables… Une grammaire chorégraphique à la fois crue et fascinante… nous restons ébahis et accrochés à notre siège. » - Bernardo Trabal, Un fauteuil pour l'orchestre, Avignon, 2016
 
« Soft virtuosity, still humid, on the edge s’impose assurément par sa férocité, par l’extraordinaire engagement de ses dix interprètes. Marie Chouinard a un style. C’est ce à quoi on reconnaît un authentique auteur. » - Raphaël de Gubernatis, Le Nouvel Observateur, Avignon, 2016
 
« Tellement bon : à faire peur ! La Compagnie Marie Chouinard brille au festival…  [elle] a bouleversé les spectateurs avec un coup double passionné [Soft virtuosity, still humid, on the edge et HENRI MICHAUX : MOUVEMENTS]… Du cinéma live de danse de première classe… un spectacle exigeant pour le public, mais celui-ci s’en trouve hautement récompensé s’il tient le coup… » - Wilhelm Triebold, Tagblatt, Stuttgart, 2015

« On est rivé à son siège toute la durée de Soft virtuosity, still humid, on the edge. » - Andrea Kachelriess, Stuttgarter Nachrichten, Stuttgart, 2015